Le Premier Ministre Anglais Dissertation Outline

TD de théorie de l'état
Dissertation sur le Premier ministre britannique

le Premier ministre britannique est apparue en 1720 avec la nomination de Sir Walpole comme premier Lord du trésor, cependant la fonction a évolué et d'un poste de coordinateur le premier ministre est devenu progressivement une institution au cœur du pouvoir.
En effet c'est au début du vingtième siècle que lepremier ministre a pris l'importance que nous lui connaissons au Royaume Uni. Plus qu'un membre du parlement au service de la royauté le premier ministre a su évoluer vers un une fonction que certains observateurs comparent au régime présidentiel. En effet même si constitutionnellement il reste soumis au contrôle royal, nous pouvons souligner le fait que politiquement son pouvoir n'a de cesse degrandir et son pouvoir de prise de décisions n'a eu de cesse de s'affermir. Pour exemple nous pouvons citer la décision de participer aux conflits en Irak de la part de Tony Blair premier ministre en 2003. On peut aisément considérer qu'il a été amené à prendre la décision seul même s'il bénéficiait à l'époque du soutien total du parlement.
Il est intéressant de mettre en avant comment a évolué laprocédure de désignation du premier ministre, en principe selon la tradition il est désigné directement par le monarque. Cette liberté de choisir le premier ministre fait partie de la prérogative royale établie par la tradition et ne relève d'aucun texte constitutionnel. Dans la pratique le choix du Premier ministre est de nos jours quasi automatique : par convention le souverain choisit commePremier ministre le chef du parti vainqueur aux élections législatives et par conséquent majoritaire à la chambre des communes.
Même si le mode de désignation n'a pas réellement changé on observe un réel glissement d'une désignation par le roi ou la reine à une désignation démocratique. Le peuple ne désigne pas directement le Premier ministre mais en permettant à un parti d'avoir la majorité à lachambre des communes les électeurs participent au choix. Le premier ministre est le responsable du gouvernement mais il n'est pas à la tête de l'état, il reste un membre du parlement à part entière. Cela met en place un pouvoir original ou l'exécutif dépend directement du législatif puisqu'il est directement mis dans les mains d'un membre du parlement qui vote les lois. Il n'y a donc pas deséparation des pouvoirs en Angleterre et le pouvoir est dans les mains du chef de la majorité du parlement. Nous pouvons donc chercher à comprendre le rôle du premier ministre britannique et ses limites.

I°/ les rôles du premier ministre

A) un premier ministre aux prérogatives étendues.

Comme nous l'avons vu le premier ministre britannique reste un membre à part entière du parlement, le chef del'exécutif est donc un membre du pouvoir législatif, il n'y a pas de séparation des pouvoirs comme elle a été instituée en France durant la révolution.
Le premier ministre est à la tête réelle de l'état, il est à la tête du parlement et à la tête du parti majoritaire. Son pouvoir d'action est donc particulièrement grand et il n'existe donc pas de réel contre pouvoir à celui du premier ministre.En tant que chef du gouvernement (cabinet) il a dans ses prérogatives la désignation de ses membres ainsi que leur renvois. Il contrôle complètement les membres du cabinet et exerce un vrai pouvoir fort sur eux.
Le premier ministre apparaît donc comme un chef de gouvernement puissant avec un important contrôle sur les différents principaux organes de l'état dont il fait partie. C'est lui mêmequi va établir une jonction entre le pouvoir exécutif et le pouvoir législatif.
C'est le premier ministre qui décide de la tenue des réunions, mais aussi du sujet qui y sera abordé, c'est lui qui préside l'ensemble des réunions du cabinet.

B) un pouvoir historique en diminution

pourtant nous pouvons souligner que sur le plan historique le premier ministre était 'the first lord of...

Sommaire

Introduction

I) Deux chefs de l'exécutif, différents dans leur fonction

A. Les deux hommes à la tête de l'exécutif
B. Le Premier ministre britannique, également « chef de l'état » de par sa possession des « prérogatives royales »

II) Le Premier ministre britannique réellement plus puissant que ne l'est le Premier ministre français

A. La vassalisation du Premier ministre, dans la pratique française
B. Des contre pouvoirs au Royaume Uni, une simple responsabilité politique en France

Conclusion

Extraits

[...] De façon similaire, la motion de censure décrite au sein de l'article 49 al 2 doit être signée par un dixième au moins des députés, puis votée dans un délai de quarante-huit heures après son dépôt, à la majorité absolue des députes, seuls étant décomptés les votes favorables A l'image de cette courte réflexion, très clairement notre premier ministre français (F. Fillon) est beaucoup moins puissant que ne l'est Gordon Brown, en Grande Bretagne. Nous serions tenté de nous interroger sur l'hypothèse d'une croissante accentuation de se fait incontestable, quant au penchant certain de notre nation vers une pratique présidentiel. Doit on alors modifier notre Constitution afin qu'elle traduise une réalité ? Le Premier ministre doit il perdurer en France ? [...]


[...] Cependant malgré son état de subordination connu de tous, le premier ministre reste responsable devant le Parlement, des échecs et revers. Il est une sorte de bouc émissaire que le président renvoie lorsque les affaires vont mal le fusible qui saute lorsque le courant ne passe plus entre la présidence et la nation Des contre pouvoirs au Royaume uni, une simple responsabilité politique en France. Le gouvernement britannique prend part à la procédure législative. En effet, la Chambre des Communes est disposée de telle sorte que le gouvernement fait face, avec sa majorité, à l'opposition. [...]


[...] Pour les affaires intérieures et notamment économiques, le président se borne à fixer les grandes orientations et laisse en principe agir le premier ministre. Mais il se réserve toutefois, le droit d' évoquer les dossiers qui lui paraissent importants ou politiquement sensibles. On a ici enregistré de septennat en septennat, une multiplication des interventions présidentielles dans le domaine intérieur : déjà fréquent sous DE GAULLE, elles s'étendront sous Pompidou, avant de devenir quasi quotidiennes sous Giscard d'Estaing et Mitterrand. Sauf lorsqu'elle porte sur des points de détail, l'évocation des dossiers par le président prend habituellement la forme d'une création de Conseils spécialisés, présidés par le chef de l'état et réunissant ministres et hauts fonctionnaires concernés. [...]


[...] Tous ces pouvoirs de décision sont purement formels. Ils sont en réalité exercés par le premier ministre qui dirige seul la politique avec son gouvernement et le soutien de son parti, majoritaire à la Chambre des Communes. Ainsi en matière exécutive notamment, celui-ci décide de la nomination et révocation des composants du Cabinet (collèges de ministres) ainsi que de la répartition des portefeuilles respectifs de chacun des ministères. Il gère la politique général de la nation, soit celle du Gouvernement avec un droit de vérification des projets de lois et budgétaires. [...]


[...] Le Président n'est donc pas alors en mesure juridique d'imposer au premier ministre son choix personnel pour un ministère déterminé. Cependant il demeure libre de refuser, d'où une re-proposition du premier ministre. En pratique, se refus s'observe principalement en cohabitation. Le premier ministère va alors librement choisir la liste des portefeuilles ministériels, les catégories de membre du Gouvernement qui formeront son équipe ainsi que de l'ordre de présence des membres du gouvernement, qui traduira l'ordre de priorité de la politique gouvernemental. [...]

Categories: 1

0 Replies to “Le Premier Ministre Anglais Dissertation Outline”

Leave a comment

L'indirizzo email non verrà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *